Le DAHLIA dans tous ses états

Mis à jour : oct. 30

Un poème


Un Dahlia

Courtisane au sein dur, à l'œil opaque et brun

S'ouvrant avec lenteur comme celui d'un bœuf,

Ton grand torse reluit ainsi qu'un marbre neuf.

Fleur grasse et riche, autour de toi ne flotte aucun

Arôme, et la beauté sereine de ton corps

Déroule, mate, ses impeccables accords.

Tu ne sens même pas la chair, ce goût qu'au moins

Exhalent celles-là qui vont fanant les foins,

Et tu trônes, Idole insensible à l'encens.

- Ainsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur,

Élève sans orgueil sa tête sans odeur,

Irritant au milieu des jasmins agaçants !

Paul Verlaine

Un mythe

Celui de la flamboyante Frida Kahlo (1907 - 1954), dont l’image est indissociable de ses couronnes de fleurs colorées. L’artiste peintre mexicaine, femme engagée et avant-gardiste, reine de l’autoportrait, aimait piquer des dahlias dans ses cheveux, seuls ou en couronne. JE PENSE AUX FLEURS s’en inspire pour ses ateliers d’octobre version « dia de los muertos », mais on en reparlera...

Le végétal et les fleurs sont partout dans la vie et la peinture de Frida Kahlo, symboles à la fois de son amour de la vie et de sa fragilité. Elle cultivait amoureusement un jardin de roses, cactus et tournesols. « Je peins des fleurs afin qu’elles ne meurent jamais »

Un tableau

Coup de cœur pour ce tableau de Charles Wittmann, artiste peintre français (1876 – 1953), qui a joliment peint la diversité des dahlias, de leurs formes et de leurs couleurs.


Un fait divers

Le Dahlia est une fleur sulfureuse. L’affaire du Dahlia noir, ça vous dit quelque chose ? Il s’agit d’un crime sordide commis en 1947 à Los Angeles, non résolu à ce jour. La légende veut que la victime, Elizabeth Short, ornait sa chevelure d’un Dahlia blanc.


D'abord un roman, puis un film

Le saviez-vous ? Elizabeth Short (la victime du fait divers, donc) n’est autre que la mère de l’auteur américain James Ellroy, qui fit de l’assassinat de sa mère alors qu’il avait 10 ans le point de départ de son meilleur roman, paru en 1987.


Brian de Palma a adapté le roman au cinéma, dans un film sorti en 2006 mettant en scène Scarlett Johansson.


Un jardin

4000 tubercules et 400 variétés différentes de Dahlias figurant le dégradé des couleurs de l’arc en ciel dans un jardin contemporain au nom évocateur, le « Dahlia Color ».

Redessiné en 2012 par le paysagiste Louis Benech, ce jardin merveilleux est visitable chaque année jusqu’à fin octobre au Château de la Bourdaisière, à Montlouis sur Loire.



Un coup de coeur


Le « café crème », ce dahlia décoratif géant, voluptueux et élégant, avec ses pointes ondulantes crème rosé. Plaisir éphémère car pour une tenue longue en bouquet, mieux vaut lui préférer ses cousins pompon, boule ou cactus.





FICHE D'IDENTITÉ DU DAHLIA



Le dahlia est une plante vivace de la famille des Asteraceae. Elle fut baptisée du nom du botaniste suédois Andreas Dahl qui l’identifia en tant que fleur ornementale.

Plantation - saison
Au jardin dans nos région, les bulbes se plantent à la mi-mai, en plein soleil, dans un sol bien drainé et fertile. Les dahlias prennent opportunément le relais des fleurs de printemps : ils fleurissent au cœur de l’été, de mi-juillet à fin octobre (jusqu’aux Premières gelées). 

Botanique 
A savoir : au sein de la famille botanique des Asteraceae, ce que l’on appelle « fleur » est en fait une inflorescence au sein de laquelle chaque « pétale » (ligule) est une fleur. Techniquement le dahlia n’est pas UNE fleur mais une multitude de fleurs « ligulées » rassemblées sur un capitule.

Origine
Figurez-vous que cette fleur extraordinaire était d’abord destinée à notre assiette ! Consommé sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud, son tubercule a été introduit en France au 19ème siècle pour remplacer la pomme de terre alors décimée par le mildiou.

Heureusement pour nous, sa saveur gustative médiocre (une version filandreuse de l’artichaut) signe l’échec de sa vie de légume. La beauté fatale de ses inflorescences le distingue rapidement, puisque dès 1850, 150 variétés sont recensées par les botanistes. Il en existe aujourd’hui plus de 40 000 variétés dans le monde !

Cote d’amour JE PENSE AUX FLEURS
Une image un peu désuète de « fleur à mémé » lui colle parfois encore à la peau. Aux antipodes, Je pense aux fleurs est « dahliamaniaque ». Pour nous le dahlia c’est FRIDA KAHLO, le Mexique, la sensualité, la couleur !

Toujours graphique et dans des couleurs à tomber par terre….il joue le rôle principal dans un bouquet ou va divinement garnir un beau soliflore.

Pompons, cactus ou semi-cactus, en rosette, décoratifs, boules, simple ou doubles, ses formes sont multiples et ses couleurs infinies, délicates, lumineuses, nuancées, dégradées…

Vous l’aurez compris : le Dahlia est l’une des fleurs préférées de JE PENSE AUX FLEURS, qui en a fait la guest-star du bouquet du bouquet de l’été indien, le tout nouveau bouquet du mois !

Petite avertissement à l’attention des futur.e.s marié.e.s : si le dahlia est le roi des mariages de début d’automne, le pourpre foncé de certains dahlias, magnifique au demeurant, est à fuir pour les bouquets de mariée, car, croyez-moi sur parole, il tâche !!

Notre chouchou : le « café crème », ce dahlia décoratif géant, voluptueux et élégant, avec ses pointes ondulantes crème rosé. Plaisir éphémère car pour une tenue longue en bouquet, mieux vaut lui préférer ses cousins pompon, boule ou cactus.

ET VOUS ? AIMEZ-VOUS LES DAHLIAS ?

53 vues

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres spéciales et rester informé

Nos garanties

Nos services

Notre actualité

Nous contacter

Paiement sécurisé par la technologie HTTPS / SSL

Adhérent du Collectif de la Fleur Française

JE PENSE AUX FLEURS
8 rue Louis Blanc - 95100 Argenteuil
+33 (0)6 27 95 44 64
+33 (0)6 13 71 09 37

Copyright 2020 - JE PENSE AUX FLEURS | Mentions légales & confidentialité | Utilisation des cookies | Conditions générales de vente

  • Blanc Icône Instagram
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle