BRINS DE JOIE

Mis à jour : janv. 18

30 octobre 2020. Reconfinement. La trêve estivale s'achève, le soleil tarde à se lever chaque jour un peu plus et emporte avec lui la légèreté à peine retrouvée, l'étau se resserre dans un rayon d'1km de liberté surveillée.


Full télétravail. Les jours se suivent et se ressemblent, le ciel immobile n'offre aucune prise à la rêverie.


Aucun détail de mon salon ne m'échappe désormais. Chaque jour le même décor, pour rejouer les mêmes scènes.


La vie en noir et blanc, jusqu'au jour où... Un mardi, "Madame fleurs" sonne à la porte et me tend un bouquet. Elle a pris le soin d'inscrire leur noms sur une petite carte qui l'accompagne. Je préfère demeurer ignorante. Je préfère côtoyer de jolies inconnues, m'abreuver de leurs couleurs, me laisser bercer par leur discret parfum. Je sens que je tiens là un "bouclier anti-déprime", je m'y accroche.



Et chaque semaine, un nouveau talisman fleuri vient égayer les cœurs. Je découvre "le pouvoir des fleurs", cette fenêtre sur la Nature qui repousse les murs de nos prisons urbaines.



Madame Fleurs est une artiste. Elle transforme l'esthétique en émotion, invente des bouquets de fleurs sans fleur, marie les couleurs comme un peintre impressionniste. Elle rayonne autant que ses mimosas, habite ses compositions, crée du lien entre les fleurs et entre les gens.


Le mardi, les brins de joies s'invitent à domicile. Et en semant chaque semaine quelques fleurs qui transfigurent notre intérieur, on récolte en prime un souvenir qui ne fanera jamais : un beau bouquet de fleurs séchées.

Au delà de son amour des fleurs, Maureen a publié un premier roman, Dieu n'aime pas les vieux, disponible gratuitement ici. Vous pourrez lire quelques uns de ses textes sur la page Facebook éponyme.